Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
Bannière DVDBelgorama
Cartoon Street

 

 

Accueil
Le petit rédacteur
L'actualité du moment
Critiques Séries TV

Archives News

Chroniques vidéo
Archives Tests DVD

Archives Tests Blu Ray

Tests DVD MAD

Planning DVD/Blu Ray
Planning
Cinéma
Critiques Ciné

Cinémathèque

Classification des films

Les Concours

Space Time

Nouveaux supports
Format : UMD

Format : Blu-Ray

La guerre Blu-ray Disc / HD-DVD

Dossiers
Zones & Editions

Types de sons

Sites de ventes

DVD Officiels

Belgo-Editeurs : Mode d'emploi

DVD Zone 1 : Avis personnel de Riddick29

Quelle somme dépensons-nous pour nos DVDs ???

Créer sa dvdthèque

Les supports

Collections DVD
Asiamania

Asian Star

Giallo

Italie à main armée

Infos DVD
Les grossistes DVD

Devenir éditeur ?

Entretien de ses DVD

Cadillac Records

Cadillac Records (2008)

Réalisateur : Darnell Martin
Avec Adrien Brody, Beyoncé Knowles, Jeffrey Wright
Pays : Etats-Unis, Genre : Musique
Durée : 104, Année de production : 2008
Editeur : Sony Pictures, Version : Belge
Date de sortie : 23/09/2009
Synopsis :
Cadillac Records retrace la carrière fulgurante de Leonard Chess (Adrien Brody) ainsi que le succès et le déclin de son label Chess Records. Ce dernier signa les plus grands artistes des années 50 et 60 dont Muddy Waters (Jeffrey Wright), Little Walter (Columbus Short), Chuck Berry (Mos Def), Willie Dixon (Cedric The Entertainer) ou encore Etta James (Beyoncé Knowles).
 

Langues

Français

Anglais

Dolby Digital

DD 5.1

DD 5.1

DTS

-

-

Sous-titres

Français, Anglais, Néerlandais


Suppléments :
  • Commentaire audio du scénariste et réalisateur Darnell Martin
  • 6 Scènes inédites
  • Documentaires :
    • Making of
    • Il était une fois le blues
  • Bandes annonces
Test :

Film :



Cadillac Records est un hommage aux plus grands artistes du blues et à ceux qui ont inauguré le genre : Muddy Waters, Howlin' Wolf, Willie Dixon, etc. Mais c'est aussi un hommage adressé aux Afro-Américains qui n'ont jamais reçu le crédit qu'ils méritaient, sauf plus tard, lorsque l'Histoire fût déjà écrite. L’univers musical du Chicago de l’époque y magnifie un monde artistique rythmé par le sexe, la violence et le rock and roll et les vies turbulentes de quelques grandes légendes de la musique. De quoi plaire aux cinéphiles en manque de biopic musical. Excepté que... Cadillac Records ne retranscrit que partiellement ou de manière erronée l'histoire de la naissance du blues et du rock and roll. En effet, les scénaristes se sont écartés du sentier historique pour mettre en place sur la fiction avec des évènements imaginaires. Rien que l'absence de mention du frère de Leonard Chess,  Philippe Chess, est dur à avaler alors qu'il avait pourtant joué un tout aussi grand rôle que son frère dans la réussite de leur entreprise commune. Les évènements sont survolés ou pas assez creusé et le manque de budget se fait sentir avec les scènes extérieures. Toutefois, la mise en scène est soignée, tandis que les acteurs incarnent avec brio leur personnage à l'écran. Sans oublier l'abondance de musique tout au long du film ! Cadillac Records aurait mérité un meilleur traitement, en particulier une approche beaucoup plus respectueuse de l'Histoire. Malgré cela, le film reste un bon divertissement.

Image :


Quand on sait que le master date d'à peine 2008, l'image 16/9 compatible 4/3 au format 2.35 a de quoi surprendre par les nombreux défauts qu'elle affiche. En effet, l'image souffre d'une définition mal travaillée, mais surtout de la présence d'un grain assez omniprésent tout au long du film. Sa présence est accentuée davantage sur certains plans que d'autres. Par contre, la palette de couleurs restitue parfaitement bien l'ambiance des années 50 et 60.

Son :


Côté audio, l'éditeur propose du Dolby Digital 5.1 dans trois langues : Français, Anglais et Italien. La version originale affiche une excellente dynamique tant au niveau des découpages audio qu'aux effets sonores (qui ne manquent d'ailleurs pas dans le film). Quant à la version française, elle tire son épingle du jeu en proposant un bon doublage et également une très bonne dynamique.

Bonus :


Au niveau des suppléments, on retrouve un commentaire audio du scénariste et réalisateur Darnell Martin, suivi de six scènes supplémentaires dont une alternative et de deux documentaires. Le premier est un making of tandis que le second est consacré au blues. La section est clôturée par l'habituelle flopée de bandes annonces de Sony Pictures.
 
Test rédigé par Saroumane
Boutique
En manque d'idées cadeaux ? Par ici !
Boutique
Tests DVD/Blu Ray

Assurance sur la mort

No Pain No Gain

Not Safe for Work

Prochains tests
Sa Majesté des mouches - BRD
Dossiers
Buffy

Friends

Rome

+ de dossiers ?


 
L'actualité du moment l Planning l Nous contacter l Rédaction l Nos partenaires
Copyright © 2005 - 2014 DVDBelgorama. Tous droits réservés. 

Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos) diffusés sur ce site sont la propriété
de leurs auteurs ou ayants droits respectifs et ne sont diffusés que dans un but informatif.